juin 21, 2020

TÉLÉCHARGER GRATUITEMENT GVSIG

Brave est prêt à être installé. Télécharger et installer gvSIG 1. Nous vous encourageons donc à tester et à nous envouyer toute érreur trouvée, dans le but de les fixer dans les mises à jour à suivre. Attention le projet est créé mais il n’est pas encore enregistré. Une fois que la liste est complète, il suffit d’accepter pour afficher les couches d’information dans la vue. No thanks Submit review. Dans la fenêtre « Points panel », saisir les coordonnées X et Y de l’amorce du système Lambert 2 étendue.

Nom: gratuitement gvsig
Format: Fichier D’archive
Système d’exploitation: Windows, Mac, Android, iOS
Licence: Usage Personnel Seulement
Taille: 30.55 MBytes

Géoréférencer une photo numérisée avec des points de repère. Cela ouvre une fenêtre de visualisation de la vue. Analyse diachronique du tissus urbain Parisien, projet associant quatre laboratoires: Ok Nous utilisons des cookies, propres et de tiers, par des raisons publicitaires, de session, analytiques et de réseaux sociaux. Lors de la fermeture du logiciel une fenêtre spéciale permet de sauvegarder le ou les projets en cours. Gestion d’hyperliens Exports et imports de standards Dxf, gml, shape, postgis Créations de graphiques sur la base des données attributaires Ouverture de fichiers texte séparateurs tabulation.

Le logiciel open source gvSIG permet de géoréférencer des cartes et des photographies aériennes numérisées pour les intégrer aux données utilisables dans un SIG.

gratuihement L’utilisation pédagogique de Systèmes d’Informations Géographiques requiert des documents géoréférencés. Ceux-ci sont parfois disponibles gratuitement pour les établissements scolaires à la suite d’accords de partenariat ou de l’application de la directive européenne INSPIRE. Ce n’est malheureusement gartuitement le cas pour une grande diversité de documents comme les cartes anciennes ou les photographies aériennes. Jusqu’à une époque récente, le géoréférencement d’un document relevait de logiciels professionnels très onéreux ou du petit logiciel AIC distribué par la firme Tatuk un tutoriel pour ce logiciel très simple mais payant est disponible dans cette rubrique.

L’intégration récente au logiciel gratuit gvSIG d’un module de géoréférencement permet maintenant de traiter une image numérique sans équipement logiciel payant. Le géoréférencement est une démarche gratuiteent technique qui permet de fabriquer des jeux de documents utilisant le même référentiel géodésique datum et le même système de projection. Une fois géoréférencés, les bvsig sont superposables et la démarche de géoréférencement est réalisée une fois pour toute pour chacun des documents.

GvSIG est un logiciel de SIG complet mais son aspect trilingue français, castillan et anglais et sa relative complexité nous font préférer des produits plus simples pour réaliser des activités pratiques avec les élèves.

gvSIG desktop (gratuit) télécharger la version Windows

Son module de géoréférencement peut par contre être utilisé par l’équipe pédagogique pour fabriquer les documents nécessaires à ses activités. Le présent document est donc destiné avant tout aux professeurs. Il présente la démarche suivie pour géoréférencer les documents utilisés en SVT au Lycée Jean Perrin de Rezé pour des activités de seconde et de première S. Télécharger et installer gvSIG Changer la langue de travail et le système de projection Créer un nouveau projet, charger un projet existant, sauvegarder le projet courant Insérer une couche d’information vectorielle pour commencer le travail Géoréférencer une carte numérisée avec des coordonnées connues Exporter l’image géoréférencée Géoréférencer une photo numérisée avec des points de repère.

Télécharger et installer gvSIG 1. Le logiciel est téléchargeable sur le site de la généralité de Valence en Espagne. Il est fréquent que le serveur ftp soit hors service. Il faudra donc s’armer de patience.

Nous avons choisi la version 1. Cela permet à ce tutoriel de garder une certaine actualité car la dernière version stable 1. Changer la langue de travail et le système de projection. Au démarrage suivant, le logiciel utilisera le français pour les parties traduites mais aussi l’anglais ou le Castillan pour les parties non traduites. Cette manoeuvre n’a pas besoin d’être exécutée à nouveau sauf dans le cas de changement de version.

  TÉLÉCHARGER QURAN NASSER AL QATAMI MP3 GRATUIT

Toujours dans les préférences, les paramètres de la vue doivent être réglés.

La nouvelle version finale de gvSIG disponible : gvSIG | gvSIG blog

C’est ainsi que l’on conservera les mètres pour les longueurs mais que les surfaces seront mesurées en hectares. Le système de projection par défaut correspond à celui qui est utilisé par les cartes de la région de Valence. Le code EPSG de ce système est Si les données du projet sont dans un autre système de projection, il faut modifier ce code EPSG.

Dans le cas qui nous occupe, c’est le système de projection lambert 2 étendu qui doit être utilisé. Un clic sur « Change » ouvre une boîte de dialogue. L’utilisation des listes déroulantes permet de choisir l’élipsoïde datum et le système de projection. Depuis marsles données de l’IGN sont distribuées en Lambert Voici les paramétrages pour ce système.

Si l’on utilise le système Gratuutement, il faudra aussi choisir entre les zones Huso 30, 31 ou 32 selon que l’on travaille dans l’ouest, le centre ou l’est de la France métropolitaine.

Voici le paramétrage pour la zone Créer un nouveau projet, sauvegarder le projet courant, charger un projet existant. Dans un SIG, un projet est un ensemble de documents définis, assemblés et affichés en fonction des objectifs de l’étude. Par défaut le logiciel s’ouvre sur un gestionnaire de projet. Il faut choisir l’icône « Vue » et cliquer sur « Nouveau » pour créer un nouveau projet. Ce projet « sans titre » doit être renommé avec un clic sur le bouton correspondant.

sciences de la vie et de la Terre

La fenêtre du gestionnaire de projet comporte un rappel de ses propriétés principales. Attention le projet gvsiy créé mais il n’est pas encore enregistré. Pour ouvrir un projet existant, utiliser la commande « Ouvrir ». Cela ouvre une fenêtre de visualisation de la vue. Pour le moment aucun document n’est chargé dans la vue et la fenêtre est vide. Tout au long du travail, il faudra gratuitemsnt à enregistrer régulièrement le projet pour le sauvegarder. Lors de la fermeture du logiciel une fenêtre spéciale permet de sauvegarder le ou les projets en cours.

Il faut sélectionner les lignes avant de cliquer sur « Accepter ». L’écran gvsog sauvegarde ci-contre est présenté à nouveau. Insérer une couche d’information vectorielle pour commencer le travail. L’accès au module de géoréférencement n’est possible que si au moins une couche d’information est affichée.

Passer à la boîte de dialogue grayuitement en cliquant sur « Aprës ». Gdatuitement une carte numérisée avec des coordonnées connues. Un scanner à plat permet de numériser le fragment de carte concerné. La définition de la numérisation ne doit être ni trop grqtuitement ni trop faible. Pour le fragment gratuitemenf question nous avons choisi DPI.

Le fichier est stocké au format. La carte doit faire apparaître au moins trois des croix qui correspondent aux intersections du système de coordonnées Lambert 2 étendu. Les coordonnées de ces points doivent être connues avant de commencer le travail. Dans la barre d’outils, il faut dérouler la liste commençant par « Raster layer » pour sélectionner « Géographic transformations ».

Si bratuitement utilise Windows Vista ou Seven avec la version 1. Le logiciel plante dès qu’on cherche à ouvrir un tel fichier.

Il faut donc, en plus, charger la nouvelle extension « gvSIG3D », disponible sur: Une seconde liste déroulante située imédiatement à droite de la première permet de sélectionner « Georeferencing ». Pour le cas qui nous occupe, il faut choisir « without base cartography » et sélectionner le fichier à traiter dans « file to georeferenciate ». Il n’est pas nécessaire de se soucier du choix dans « Output file » et l’on gardera le choix « Afin transformation » car le document numérisé était un document cartographique déjà projeté dans le bon système de coordonnées.

  TÉLÉCHARGER ALBAN BARTOLI I REALIZE MP3 GRATUITEMENT

Il s’agit donc d’une simple translation. Dans la fenêtre « view panel » il faut faire glisser la fenêtre rouge de sélection au dessus de la première croix d’amorce de quadrillage. La zone apparaît grossie dans la fenêtre « Zoom control ».

gratuitement gvsig

Utiliser cette touche de la fenêtre « Points panel » pour lancer la sélection du premier point. La même procédure sera reproduite pour au moins deux autres points si l’on travaille avec une transformation affine. Une fois le tableau rempli, il faut enregistrer le fichier de géoréférencement. Il faut répondre oui à ce message de confirmation et utiliser ce bouton pour sortir.

Au terme de la procédure un fichier.

Il sera utilisé par gvSIG pour afficher le document de façon géoréférencée. Ce bouton fait apparaître un gestionnaire d’addition de couches. Il faut cliquer sur « Ajouter ».

Choisir « gvSIG Raster Driver » dans la boîte de choix de format au bas du gestionnaire et sélectionner le fichier qui a été géoréférencé. On choisira le dossier, le format d’arrivée et le nom du fichier et éventuellement le taux de compression « quality ». Au terme de la sauvegarde, le logiciel demande si l’on veut ouvrir le nouveau fichier.

Géoréférencer une photo numérisée avec des points de repère. Cette démarche n’est possible que si l’on possède un document de base géoréférencé dans le système de coordonnées désiré. Le document à géoréférencer peut être une carte gratuiteement ou une photographie aérienne.

La définition de la numérisation doit être choisie pour que les détails soient conservés sans que le fichier soit trop lourd. Il s’agit ici d’un fragment de photo aérienne de achetée auprès de l’IGN. Le premier travail consiste à afficher dans le SIG les documents géoréférencés qui serviront à caler les autres.

L’étendue géographique de ces documents doit être supérieure à celle du document à géoréférencer. Ce bouton ouvre un gestionnaire d’addition de couches.

Pour le gvsog qui nous occupe, il faut choisir « with base cartography » et sélectionner le gratuitemejt à traiter dans « file to georeferenciate ». Il n’est pas nécessaire de se soucier du choix dans « Output file » et l’on prendra le choix « polinomial transformation » car le document numérisé était un document photographique affecté par des déformations liées à l’optique.

Le nombre de degrés sexagésimaux détermine la précision et la longueur du traitement. Il détermine aussi le nombre de points homologues à fournir: Un clic sur « Accepter » ouvre un nouvel espace de travail doté de 5 fenêtres.

gratuitement gvsig

Les cadres de sélection et les outils de zoom et de déplacement permettent de localiser et d’encadrer les repères homologues dans les deux images. Recommencer la manoeuvre le nombre de fois nécessaire en fonction du degré sexagésimal choisi.

Les points doivent être bien répartis sur la surface du document à géoréférencer. Au terme du traitement, le logiciel propose d’afficher directement le document géoréférencé dans la vue. Cela permet de vérifier la qualité du travail et de lancer la sauvegarde dans le format courant conformément à la procédure décrite plus haut. La planète Terre et son environnement. Document sans titre L’utilisation pédagogique de Systèmes d’Informations Géographiques requiert des documents géoréférencés.